icone home

5 tendances dans l’industrie pharmaceutique pour 2020

Aujourd’hui, la facture globale de santé est en pleine augmentation. Les habitudes et les besoins des patients évoluent avec le temps, et avec les transformations des modes de vie. A quoi ressemblera le monde pharmaceutique de demain, quelles seront nos relations avec nos médecins, à quelles maladies devrons-nous faire face ? Zoom sur une étude pharmaceutique publiée par PricewaterhouseCoopers.

Industrie pharmaceutique

L’industrie pharmaceutique de 2020

1. Des maladies chroniques de plus en plus nombreuses

Le nombre de cas de maladies chroniques sera augmenté. Tout d’abord, petite piqure de rappel si le terme « maladie chronique » vous échappe : les maladies qualifiées de « chroniques » sont les maladies pour lesquelles il n’existe pas de remède, ou qui ne peuvent être soignées rapidement. Si les symptômes de la maladie finissent par disparaître à l’issue d’un long traitement, ces derniers sont fortement susceptibles de réapparaître un jour.

Parmi les maladies chroniques, on trouve : le diabète, l’épilepsie grave, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la paraplégie, la sclérose en plaque, la goutte, les allergies, l’asthme, la liste est longue ! Ce phénomène d’augmentation sévira dans le monde entier, et la valeur des traitements sera elle aussi augmentée. L’industrie pharmaceutique devra alors songer à réduire ses prix et miser sur les volumes de vente, afin de pouvoir continuer à être accessible à de nombreux pays.

2. L’adoption des dossiers médicaux électroniques

L’adoption des dossiers médicaux électroniques permettra à l’industrie pharmaceutique de mieux cibler les produits efficaces, pour abandonner les produits plus chers qui fonctionnement le moins. On appelle cela la mesure de la performance pharmaco-économique.

3. Une automédication maîtresse

Davantage de médicaments seront disponibles sans prescription, et les traitements autrefois administrés à l’hôpital, le seront à domicile. L’autonomie croissante des patients obligera l’industrie pharmaceutique à élaborer de nouveaux modes d’information et d’accompagnement à l’automédication. De nouveaux services pharmaceutiques seront susceptibles de voir le jour, tel que la livraison de médicaments à domicile.

4. Une augmentation de la prescription en ligne

Aujourd’hui, au Danemark, aux Pays-Bas et en Suède, 70% des médecins prescrivent des médicaments de manière électronique. L’Union européenne encourage cette pratique car elle permet d’éviter les erreurs de prescription, mais également de faciliter le choix de prescription en fournissant au médecin les données cliniques et financières adéquates.

5. Prévention plutôt que guérison

De plus en plus de gouvernements prioriseront la prévention à la distribution de traitements, afin de mieux gérer les soins. L’industrie pharmaceutique devra alors travailler à la reconstruction de son image,  abîmée par les professionnels et les patients qui ne lui accordent plus leur confiance…

 

Source photo :

Pixabay

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires

CMM Equipments


KitPower

Devenir rédacteur

Vous avez une question ou une suggestion ? N'hésitez pas à nous contacter :

Contactez-nous