icone home

Lutter contre les odeurs d’œuf pourri (hydrogène sulfuré – H2S) en assainissement

h2s traitementL’Hydrogène sulfuré (H2S) ou sulfure d’hydrogène est un gaz toxique qui peut être mortel et corrosif (sur les bétons et les aciers).

Pourquoi lutter contre l’hydrogène sulfuré ?

Emis souvent en grande quantité dans les réseaux d’assainissement et les stations d’épuration, il est à l’origine de nombreuses dégradations des conduites et des ouvrages (écroulements) et d’accidents malheureusement parfois mortels.

Il est donc primordial de lutter contre la formation de ce gaz pour améliorer les conditions de sécurité et préserver les ouvrages le plus longtemps possible.

La disparition de l’hydrogène sulfuré a aussi pour conséquence de réduire fortement les émissions de mauvaises odeurs dues à ce gaz.

L’injection de réactifs tels que le chlorure ferrique et le nitrate de calcium permet de réduire fortement l’apparition de ce gaz toxique.

Un procédé innovant contre ce gaz

Klearios a développé depuis 2008 un procédé original d’optimisation de l’injection de ces réactifs permettant d’obtenir une forte réduction de l’apparition d’hydrogène sulfuré aux points de refoulement et en entrée de station d’épuration. La DosaKlear ou encore la ThioBox sont deux automates communicants sur Internet qui permettent un dosage approprié de réactif de manière à supprimer pratiquement l’apparition de H2S, tout en réduisant fortement (de 30 à 50 % d’économies) la consommation de réactif quel qu’il soit, par rapport aux dosages manuels ou pilotés actuellement sur le marché. Ces automates d’injection communicants sont pilotables à distance et permettent la remontée d’informations vers le site Internet dédié e-Doz.

Klearios a déjà équipé des dizaines de postes en France et propose aussi de réaliser les diagnostics nécessaires à l’implantation et au dimensionnement de tels équipements. Klearios propose des postes d’injection complets clés en main, notamment équipés de capteurs H2S myKlearSens mobiles et communicants qui permettent la surveillance des traitements depuis n’importe quel ordinateur ou smartphone. Il vous est possible, grâce à ces technologies,  de surveiller et de quantifier les émissions d’H2S dans les réseaux d’assainissement.

L’hydrogène sulfuré, à partir d’une certaine concentration dans l’air, anesthésie le nerf olfactif et n’est donc plus détectable par le nez humain, ce qui le rend très dangereux car il est mortel quand les concentrations dépassent les 500 ppm, valeurs que l’on peut rencontrer dans les réseaux d’assainissement en France.

Klearios propose aussi d’autres procédés, curatifs, pour traiter ce genre d’émissions comme les laveurs secs. Le gaz est adsorbé sur des médias filtrants imprégnés. Cette imprégnation spécifique permet d’augmenter notoirement leur capacité d’adsorption qui peut atteindre 80 % en poids. Ce procédé permet de traiter les émissions malodorantes d’hydrogène sulfuré sur des bâches de poste de relèvement ou sur les ouvrages en entrée de station d’épuration. Procédé plus économique que l’injection de réactifs, il peut être utilisé quand les concentrations en H2S ne sont pas trop importantes (< à quelques dizaines en moyenne) ou quand l’injection de réactif n’est pas possible.

Klearios est à même de vous proposer des procédés performants de lutte contre les odeurs et la corrosion en assainissement.

En savoir plus : www.klearios.com

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires

CMM Equipments


KitPower

Devenir rédacteur

Vous avez une question ou une suggestion ? N'hésitez pas à nous contacter :

Contactez-nous